Je vous conseille de prévoir une à deux journées d’escapades pour explorer les environs de Sydney. L’idéal est de le faire le dimanche ; quelle que soit votre destination et le nombre de fois que vous utiliserez les transports en commun (métro, bus, ferry, train…), le trajet vous coutera seulement 2.60$ (le prix sera déduit seulement une fois sur votre Opal Card) ! Nous avons ainsi visité les Blue Mountains (à deux heures de train depuis la station Central) Palm Beach (à 1h30 de bus depuis Winyard) et Manly pour ce tarif.

  • Les Blue Mountains

 

 

Situées à deux heures de train depuis Sydney, les Blue Mountains offrent un dépaysement incroyable. Vous plongez ici au cœur d’une forêt d’eucalyptus s’étendant à l’infini. Le panorama semble irréel ; tel un tapis doux et vallonné d’où se dégage une sensation d’apaisement. La présence d’une brume légère apportait une touche mystérieuse à ce paysage.

Plusieurs sentiers très facilement accessibles partent depuis le point d’information de Katoomba. Les promenades durent environ 30 minutes chacune et permettent de voir notamment les Three Sisters et une belle cascade.

Côté pratique :

Prendre le train depuis la station Central à Sydney. Les horaires sont accessibles en ligne. Descendre à la station Katoomba – le trajet dure environ 2 heures.
Vous pouvez ensuite rejoindre à pieds le point d’information ou emprunter un bus public qui vous y mènera directement (le système de l’Opal card s’applique ici aussi).

Pour le déjeuner nous nous sommes préparées un pique-nique sur place. Tout était ouvert, même le dimanche… on a trouvé une boulangerie et un immense supermarché à Katoomba. Vous pourrez déguster l’ensemble face à ce panorama magique.

  • Palm Beach

Très belle découverte. Je m’y suis rendue un peu par hasard, d’après les conseils de backpackers de notre auberge. Cette très grande plage se situe à l’extrémité nord de la ville. Elle m’a étonné par la couleur de son sable, entre le corail et l’abricot. Il y avait très peu de monde. Quelques surfeurs et des mouettes !

Un sentier d’une quinzaine de minutes mène à un phare situé en haut d’une falaise. Le chemin est de courte durée mais la pente assez raide. A l’arrivée, la vue est une récompense. En plus de la péninsule qui s’entend sous nos yeux, une quinzaine de dauphins sont venus jouer dans les vagues… c’était magique. Je ne sais pas s’ils ont pour habitude de venir à cet endroit, mais il est apparemment également possible d’y observer les baleines migrer. Les raisons de venir sont donc nombreuses !

Côté pratique :

Prendre le bus depuis Wynyard et comptez une heure trente de trajet. Je suis descendue à l’avant dernier stop.
Pensez à vérifier les horaires en ligne.
Idem pour le coût du trajet – à faire le dimanche pour 2.60$.

  • Sortie en bateau – Observation de baleines/ Whale watching

 

 

Nous avions vu avant de venir en Australie que nous allions pouvoir observer la migration de baleines ! La période s’étendant de mai à novembre. Nous y étions en mai et le bateau était quasiment vide. La balade en mer était en elle-même un plaisir. On a pu voir Sydney, sa skyline, son opéra, son pont et ses célèbres plages depuis la baie.

Après une vingtaine de minutes d’attente au large et de concentration partagée avec tous les autres participants ; une maman baleine et son bébé (de 9 mètres) ont eu la gentillesse de venir nous faire un coucou. C’était magique. Elles nous ont accompagnées pendant un long moment – assez pour qu’on puisse réellement mesurer la chance qu’on avait d’assister à cela.

Côté pratique :

Nous avions réservé cette sortie en mer via l’agence Fantasea Cruising.
Le départ s’effectue depuis Circular Quai ou Darling Harbour (idem pour le retour).
La promenade a duré environ 1H30.
Le coût : 49$ (avec la conversion environ 30 euros – mais cette sortie n’avait pas de prix !)

 

Share: