Je vous invite à découvrir l’Île Nord de la Nouvelle-Zélande via ma carte interactive ci-dessous. N’hésitez pas à cliquer sur les icônes pour découvrir les photos et le texte correspondant et à naviguer d’un lieu à un autre.

Cathedral Cove

Devenue célèbre grâce au film « Le monde de Narnia », cette plage est considérée comme une des plus belles de Nouvelle-Zélande. Pour la rejoindre, il faudra emprunter un chemin à la sortie de la ville d’Hahei, sur la péninsule du Corromandel. La promenade dure environ 40 minutes et alterne forêts de fougères arborescentes et vues sur la baie. Il est préférable d’y aller tôt le matin pour éviter le monde et la chaleur. Un escalier assez abrupt mène en fin de parcours à la plage.

A l’arrivée, à droite se trouve une cascade et de très hautes falaises calcaires. A gauche, Cathedral Cove ; une immense arche sous laquelle deux bras de mer se rencontrent. Le fracas est incroyable et le site saisissant. Pour passer sous la voûte et rejoindre l’autre rive pensez à consulter au préalable les horaires des marées.

Waitomo Cave

Cette grotte située sur la côte Est de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande se visite uniquement avec un guide (et les photos sont interdites). Le nôtre était Maori. En plus de nous expliquer les spécificités de ce site extraordinaire, il nous a transmis un aperçu de sa culture et de ses valeurs. Son message était basé sur le respect de la nature. Il a notamment souligné le fait que nous avons toujours tendance à penser dans une logique qui va à sens unique : « L’Homme a une capacité qui semble infinie pour prélever les ressources de la planète sans que nous lui rendions quoi que ce soit en retour. »

Une première partie de la visite se fait à pieds. La seconde en barque. La première se vit comme une introduction ; un passage nécessaire vers l’émerveillement. Guidées par ses mots, nous nous sommes peu à peu fait à la pénombre de ce lieu insolite.

À un moment donné, le guide nous arrête. Il nous demande de nous accroupir et de regarder à un certain endroit. Nous le faisons. Il nous demande si nous voyons quelque chose. Réponse : « non ». Il éteint la lumière et dit « et maintenant ? ».

Des milliers de lucioles étaient suspendues au plafond de la grotte. C’était magique. L’effet wow était réel. Nous avons ensuite embarqué à bord de barques avec notre guide. Il a demandé un silence complet pour ne pas perturber ces petites bêtes fragiles. Le silence était aussi impressionnant que le spectacle. Nous voguions doucement au fil de l’eau sous une constellation de lucioles. C’était véritablement comme une nuit étoilée ; une sensation émouvante et poétique. Un spectacle merveilleux et incroyable. Tout le monde semblait déboussolé. À la sortie, nous pouvions parler mais c’était comme-ci personne ne voulait briser le silence ; cela aurait été comme rompre la légèreté qui nous habitait. Cette expérience nous a transporté bien au-delà de nos espérances.

Wai-o-Tapu

Situé à proximité de Rotorua, ce site permet d’observer l’activité volcanique – très intense dans cette région de Nouvelle-Zélande.  Un chemin bien aménagé nous invite à découvrir une série de sites impressionnants aux couleurs incroyables (et aux noms évocateurs : « la maison du diable, le bain du diable ou encore – plus poétique- la palette de l’artiste…) Par endroit, nous voyons l’eau bouillir ! Ailleurs, dans les « mud pool » (piscine de boue) la boue forme des monticules qui fleurissent et jaillissent. Un panneau nous indique que l’eau sort à 100 °C.

Nous avons d’ailleurs été étonnées du peu (voir de l’absence) de barrières de sécurité ; il appartient à chacun d’être responsable. Cela a l’avantage de ne pas dénaturer le lieu. Comptez au moins deux heures de promenade prendre le temps de tout voir.
Site web : https://www.waiotapu.co.nz/

Pour le côté « disneylandisation », il est possible de voir le geyser Lady Knox jaillir à heure régulière. Pour l’activer, un animateur verse de la lessive dans ses entrailles… un geste soit disant inoffensif sur l’environnement. Après quelques minutes le geyser s’active face à une foule de spectateurs installés comme pour un show (cette visite n’est pas indispensable…).


#cauchemar@LadyKnox

Whakarewarewa – Red Wood Forest

Avez-vous déjà pris le temps d’admirer un séquoia ? De vous sentir petit à ses pieds ? D’imaginer le nombre de personnes qu’il a vu circuler ? De penser à ceux qui l’ont planté ?

La Redwood Forest est une forêt de séquoias. Située à la sortie de Rotorua, elle incarne la démesure. Pour en apprécier toute sa beauté, empruntez un des nombreux chemins de randonnées (accessibles gratuitement). Nous y avons passé plusieurs heures… la tête tournée vers le ciel à essayer d’apercevoir la cime de ces arbres majestueux.

Nous avons également fait une balade dans les arbres au grès de ponts suspendus. À plusieurs mètres de hauteur la forêt prend une autre dimension. Il est possible de visiter ce site de nuit ; les installations mises en place doivent rendre ce lieu très enchanteur.
Site web : https://redwoods.co.nz/info/redwoods-treewalk-rotorua/

Polynesian Spa

La région de Rotorua est très volcanique. Le Polynesian spa utilise les propriétés de deux sources d’eau qui ont d’ailleurs été reconnues pour soulager toutes sortes de symptômes. Nous y étions pour nous détendre et profiter de son cadre exceptionnel. Le site comprend 28 bains, en intérieur comme en extérieur. Plusieurs forfaits sont proposés et les tarifs sont abordables. Nous avons choisi la formule « Deluxe Lake Spa » (55$ soit 32 euros pour la journée) donnant accès à cinq bains, aux températures variant de 36 à 41 degrés et aux propriétés variées. Tous étaient à l’extérieur, bordés de pierres et de végétation, avec une vue sur la baie. Des transats chauffants sont à disposition en sortant des bains…
Site web : https://www.polynesianspa.co.nz/

Huka Falls – Chute d’eau, Taupo

Entre Rotorua et Taupo, ne manquez pas cette impressionnante chute d’eau. Nous avons été marquées par sa couleur turquoise et son incroyable débit. Le spectacle est hypnotisant. Un sentier de randonnée permet de la longer. Il est également possible de s’en rapprocher par bateau. Comptez environ 10 minutes de route depuis le centre-ville de Taupo.

Waihi Beach Reserve

C’est un des endroits qui m’aura le plus marqué. La beauté de cette plage est saisissante. Longée par d’immenses falaises abruptes, le sable y est d’un noir profond et pailleté.

Nous y étions de bon matin, après une nuit passée dans le van sur les hauteurs de cette plage. Seul un surfeur était là. Il se dégage ici une atmosphère sauvage et vivifiante. Ce que nous appelons chez nous des « bois flottés » avec lesquels les boutiques de bord de mer font toutes sortes de décorations… ici il s’agit de troncs gigantesques ! Et ils se comptent par centaines. Nous nous sommes demandées d’où ils venaient et le périple qu’ils avaient dû vivre avant de venir s’échouer sur cette terre éloignée.

Ici, il n’est pas difficile de prendre conscience que nous sommes bien au bout du monde.

Hot Water Beach , le Coromandel

Imaginez : une plage sauvage, avec une légère brume qui se dissipe au-dessus de l’océan Pacifique, des vagues qui ourlent gracieusement … et la possibilité de créer dans ce décors votre propre spa (gratuitement). Bienvenue à Hot Water Beach!

La particularité de cette plage est qu’il suffit de creuser un trou dans le sable – pas trop profond au risque de se brûler – et juste au bord de l’océan pour qu’il vienne au gré de ses vagues rafraîchir la température de votre bain et lui donner une température idéale. Il est conseillé de venir sur ce site le matin tôt pour éviter la foule. Nous avons eu le privilège d’y être seulement toutes les trois. Une famille quittait les lieux et nous a gentiment confié le précieux trou qu’ils avaient creusé eux-même ; il est également possible de louer une pelle sur place…

Dawson Falls

De nombreuses randonnées sillonnent la région du Taranaki. Nous en avons fait plusieurs. Toutes étaient très bien aménagées et bien indiquées. Nous avons fait celle menant aux Dawsons Falls, une cascade de 18 mètres.

Une grande partie de la promenade a lieu en forêt. Sa végétation était très particulière. Humide. Avec un côté mystérieux et enchanteur dû à la forme des arbres et à la mousse qui les envahissait.
Nb : Chiens interdits (même si pour vous il est mignon – et qu’il partage votre voiture…)

Une question ? Un commentaire ? Ça se passe un peu plus bas 🙂

Share: