Nous travaillons certes, mais nous avons droit à un jour de repos par semaine. Petite parenthèse détente aujourd’hui en abordant les « loisirs » d’ici… vaste programme !

Chap 3 – Les loisirs

Petites blagues quand on est de repos : « Profite bien de la plage ! » ; « Je vais me faire un ciné » ; « Bon shopping ! » ; « je vais regarder une série sur Netflix ! » ; « C’est rapide ici la connexion, il y a la fibre ? »…

« Another great day in paradise! »

Bref, comme vous pouvez l’imaginer, le nombre d’activités se réduit ici comme peau de chagrin ; surtout quand on passe de Paris au bush ! Attention, je ne m’en plains pas, c’est aussi cela que nous recherchions – et on est gâté…

La transition a été relativement difficile au début. Il fallait trouver son rythme. Je pense d’ailleurs que nous sommes encore en plein dedans car cela ne fait qu’une vingtaine de jours que nous sommes dans le désert. Généralement il faut compter trois mois pour réellement se faire à un nouveau rythme (c’est ce que j’ai pu constater de mes expériences précédentes à l’étranger et/ou au travail).

L’objectif est en fait de trouver un équilibre. Mon premier jour off a été à l’opposé de ce que devrait être un jour de repos… j’avais le sentiment qu’il n’y avait absolument rien à faire. C’était déplorable. J’avais juste du temps, beaucoup trop de temps. C’est en fait un luxe que j’essaye à présent d’utiliser à bon escient.

Un premier élément permet de profiter de la journée : il fait invariablement très beau ! Pas d’excuse pour partir s’aérer la tête.  La principale marche consiste à aller jusqu’au bout de la piste de décollage de la roadhouse. Il faut compter environ trente minutes aller-retour. Cette piste de décollage est comme une très grande route de terre rouge qui s’enfonce dans le bush. En fonction de l’humeur mieux vaut y aller avec ou sans musique. Choisir l’option « sans » c’est faire le choix du silence. Un silence absolu ! Cela peut être perçu comme reposant ou angoissant

Il est également possible de faire du vélo sur cette même piste et de faire le tour du domaine – qui est immense. Les VTT ont du vécu. La terre sablonneuse y est sans doute pour quelque chose… avec ma sœur lorsque nous sommes parties faire un tour ensemble, je me suis aperçue que le mien restait bloqué à la vitesse la plus dure – la promenade était très sportive malgré le côté plat du bush… et ma sœur a fini par dérailler après des bruits bizarres qui auraient sans doute dû nous interpeler… Une super balade !

La piste étant initialement conçue pour les avions, j’ai pu observer le décollage de plusieurs engins ; précisément le genre dans lequel on ne souhaite pas s’aventurer… un jour j’ai suivi le décollage de trois couples qui avaient eux-mêmes construit leur avion ! On aurait dit trois gros jouets. De vrais petits bijoux. Le désert vu du ciel doit sans doute être mémorable, mais quand j’ai vu qu’ils étaient à quatre pour tirer physiquement leur avion et le mettre dans la bonne position je les ai moins enviés… la vision du bush vu du ciel attendra encore quelques mois, & that’s ok !

 

J’avais eu la bonne idée de ramener ma corde à sauter pour faire régulièrement du sport. Cet objet est d’ailleurs très pratique car on peut en faire vraiment n’importe où. Elle n’impose pas beaucoup de contrainte. J’en fais régulièrement en France et j’en faisais encore plus ici, au point que l’usure a fini par me la couper en deux… Imaginez le désarroi…  En temps normal, j’aurais juste filé chez décathlon. Le problème aurait été réglé dans la journée. Ici la solution est Amazon. Elle devrait normalement arriver dans un mois… Quand le colis arrivera cela sera sans doute comme en colo quand nous recevions le colis tant attendu et plein de bonbons de nos parents ! J’ai demandé en attendant à la roadhouse s’ils avaient quelque chose pour la réparer, mais le résultat ressemble à une blague…

Broderie, Littlegatou

Ma sœur, Agathe, s’occupe en faisant de la broderie. Elle en fait tellement qu’elle commence à manquer de place sur ses vêtements ! Cela me fait penser à des tatouages. Si vous souhaitez voir ses créations : Littlegatou !

L’observation de notre environnement fait partie aussi de nos loisirs. Comme je vous l’avais dit précédemment avec la beauté des levers et des couchers de soleil, l’observation de la voie lactée comme on ne l’avait jamais vu. La façon dont se comportent les oiseaux ; les sons, les odeurs, même les goûts… les sens sont démultipliés ici ; surtout quand quelque chose de nouveau se présente.

La rédaction de ce blog est également un de mes loisirs principaux et préférés. J’ai finalement pas mal de chose à partager de ce quotidien plutôt simple mais « extraordinaire » par l’improbabilité des moments que nous vivons ici – quels qu’ils soient.

Vous ne trouvez pas que ça ressemble à L’île-de-France ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire, ça se passe un peu plus bas !

Share: