Menu
Etats-Unis / Voyages

La Floride : Une destination étonnante et inoubliable

Je vous invite à découvrir dans cet article une nouvelle approche gourmande. Jusqu’ à présent, vous avez pu lire sur mon site des récits de voyage, des recettes et des portraits. Je vous propose à présent de partir en voyage, tout en découvrant une spécialité locale – sucrée évidemment – et d’en tester la recette (qui fera l’objet d’un prochain article).

Pour cette première escapade savoureuse, destination : les Etats-Unis !

Je souhaite commencer cette nouvelle série par les USA, car j’y ai vécu plusieurs mois et j’éprouve toujours un attachement particulier pour ce pays. De la côte Ouest à la côte Est, en passant par les plaines (déprimantes) du Kansas et les magnifiques forêts du Michigan, j’ai pu découvrir différentes facettes de cet incroyable pays.

Mais ce n’est pas “sur les terres de Dorothy*” que je souhaite vous mener aujourd’hui…

Pancarte du Magicien d'Oz
Pancarte dans une brocante
« Toto I have a feeling, we ´re not in Kansas anymore ».

Toto, j’ai l’impression que nous ne sommes plus au Kansas

Reference au Magicien d’Oz et à Dorothée qui veut absolument rentrer chez elle… dans le Kansas. Il faut sans doute y être né pour vouloir y retourner – 3 mois m’ont suffi !

Mais en Floride !

Oiseau dans le Golfe du Mexique
Scène normale sur une plage de Floride

Quelles sont les premières images qui vous viennent en tête en pensant à la Floride ?

Pour moi c’était « soleil, personnes âgées, bling bling et plages ».

Personnes âgées en bord de mer
Groupe de personnes âgées sur la plage de Naples – j’aimerais être au même endroit à leur âge !

Vivre six mois en Floride

Malgré ces « super » a priori, quand l’opportunité d’y aller s’est présentée, je l’ai saisie ! Il s’agissait alors de travailler pendant 6 mois dans une boulangerie française tenue par la famille Bocuse, dans le parc EPCOT,  à Walt Disney World. Intitulé du poste : « représentante culturelle ». Objectif : promouvoir la France via notre patrimoine culinaire. Bref, le rêve !

Mon badge à Disney World
Mon badge

Finalement, cette expérience très enrichissante aura surtout été bénéfique humainement – pour les amitiés encore nouées. Cela aura aussi été une chance inestimable de découvrir cet état en profondeur. Chaque week-end, je louais une voiture et partais à l’aventure en solo – une occasion de sortir de l’ambiance Disney et du côté communautaire omniprésent. C’était la liberté !

J’ai donc fait le tour de la Floride ! De l’historique Sainte Augustine (au Nord Est) aux Keys puis en remontant le Golfe du Mexique jusqu’à Pensacola (à l’extrémité Ouest) – en de multiples escapades.

Image rappelant l'histoire de la Floride
Un Etat qui bénéficie d’une Histoire riche… et de sites anciens conservés

Finalement, la Floride offre bien plus que des personnes âgées, du bling bling et des plages… bien que tout cela soit aussi une de ses facettes. C’est un état magnifique et très diversifié. Je vais tenter ici de vous en proposer un échantillon.

La Floride : Sea, sex and sun ?

Homme portant un surf sur un skate à Miami

Si on se limite à Miami on en est pas loin… En effet, cette ville ressemble parfois à une caricature d’elle-même. On y retrouve bien de jeunes hommes se musclant sur le bord de la plage, des boites de nuit branchées, des bars où chacun expose sa musculature et sa belle dentition… j’ai même vu sur la route un homme sur un skate avec une planche de surf sur la tête sur Ocean Drive (cf image) !

C’est aussi un endroit où les cocktails font quasiment la taille d’un bocal pour poisson rouge XXL. La démesure américaine s’applique aussi ici.

Enorme cocktail à Miami
Taille d’un cocktail normalement pour une personne !
Le grand tube sur la table de derrière correspond à une “fontaine à bière” à partager…@Miami

Mais au-delà de cette réalité il y a aussi une architecture art déco très esthétique et intéressante. En y passant plusieurs jours on y trouve évidemment quelques pépites et des petits coins de paradis

Street Art, Miami
Quartier Cubain , Miami
Venetian Pool à Coral Gables, belle piscine, lieu paisible
Venetian Pool crée en 1924, Coral Gables, à proximité de Miami

Miami peut également servir d’escale avant de se rendre sur les Everglades puis de s’engager sur les Keys.

A la découverte des richesses naturelles de la Floride

En route pour les Everglades et ses paysages étonnants

Au Sud de la Floride, le Parc national des Everglades forme un espace naturel riche et étonnant. Surprenant dans le sens où les paysages y sont très diversifiés tout en étant limitrophes. On passe d’une forêt de mangrove à un marécage puis à une plaine en très peu de temps !

Diversité des paysages dans les Everglades
Diversité des paysages dans les Everglades
Impression de bout du monde…
Mangrove, The Everglades
Mangrove, The Everglades
Zone humide, marécage dans les Everglades
Marécage, The Everglades

Cet espace protégé exceptionnel s’étend sur plus de 6 000 km2 ! Des promenades sont bien indiquées et entretenues. Elles prennent souvent la forme d’un chemin en bois surélevé.

Pont suspendu pour se balader dans les Everglades
Exemple de promenade surélevée dans les Everglades

Cela permet de ne pas être directement en contact avec la faune et la flore locale. Cette idée est d’ailleurs très appréciable sachant que la faune comprend notamment des alligators, des serpents et même des panthères

Floride : une faune et une flore locale diversifiée…

Côté faune

Alligator dans les Everglades

Il suffit d’ouvrir l’œil, d’être attentif et d’écouter. Quand je suis allée dans les Everglades c’était d’abord seule et la seconde fois avec ma sœur. Dans les deux cas, j’y ai croisé très peu de monde – je ne sais pas si c’était un coup de chance mais je l’ai vécu comme un privilège. Cette nature est apaisante et ressourçante. En revanche, la faune très présente – et en totale liberté – vient contraster ce décor si serein.

Côté flore…

NB : Il faut absolument éviter d’aller en Floride entre les mois de mai et août car c’est la saison des pluies et des moustiques. Ils sont agressifs, méfiez-vous ! (Je suis partie en mai, j’ai eu un avant-gout de la chose…)

Le reste du temps, c’est un site à visiter absolument et je vous conseille de monter à bord d’un airboat. C’est une expérience exceptionnelle qui permet de faire un tour à grande vitesse dans la mangrove. Emotions et sensations garanties !

Promenade en airboat dans les Everglades
On ne dirait pas comme ça, mais ces “airboat” peuvent aller à toute vitesse ! On se retrouve propulsé au travers de la mangrove.
Airboat dans les Everglades

Jusqu’au bout des Keys – un archipel inoubliable

Les Keys forment un archipel qui s’étend sur 190 km. Les américains ont eu l’idée de toutes les relier grâce à des ponts. Cela a le mérite d’être très pratique – à l’image de la philosophie anglo-saxonne… – mais cela casse aussi un peu le charme les lieux. On ne se rend pas toujours compte du moment où l’on est sur une île ou sur un pont ! En tous cas, prévoyez au moins deux voire trois jours pour réellement savourer les spécificités et la beauté de ces îles.

Vue magnifique et paisible dans les Keys
Invitation à la contemplation

Ici, il fait bon vivre !

Il faut donc prendre le temps de s’arrêter et ne surtout pas foncer directement en direction de Key West qui marque la pointe de la Floride. En prenant son temps, cet endroit est magique ! L’atmosphère y est très particulière. Un mélange entre la douceur des caraïbes et l’esprit américain. Le combo offre un résultat très apaisant, insolite et inattendu.

En termes d’activité, certains spots se prêtent parfaitement au snorkeling et à la plongée sous-marine. C’est aussi un endroit où il est possible de déguster de délicieuses langoustes (mais) cuisinées à l’américaine !

Langouste dégusté dans les Keys
Langouste dans les Keys

Key West marque l’extrémité des Keys. Une borne rappelle la proximité que l’on a avec Cuba. Encore une fois, l’ambiance y est très sereine et hors du temps.

Architecture à Key West
@Key West
Magnifique coucher de soleil dans les Keys
Incroyable coucher de soleil @thekeys

Pour couronner le tout, ces îles bénéficient d’une spécialité locale ! Il s’agit de la Key Lime Pie. Une tarte au citron vert couverte de meringue… c’est délicieux. D’ailleurs, bonne nouvelle : je vous propose la recette dans mon prochain article.

Coup de cœur pour le Golfe du Mexique et la “Panhandle”

Lorsque l’on remonte la côte Ouest de la Floride, en longeant le Golfe du Mexique cet Etat nous offre un tout autre visage, c’est la “Panhandle”.

Oiseau e promenant en bord de mer à Pensacola
Rencontre en fin de journée, au coucher du soleil… Il n’y avait que lui, qui marchait tranquillement, et moi sur la plage @Pensacola !

On y découvre des plages de sable blanc – un blanc exceptionnel (vraiment) et extrêmement fin. Parfois la route était en grande partie couverte de sable et on aurait dit un paysage de neige !

Un sable blanc comme neige sur la Panhandle

Si vous prévoyez un séjour en Floride, accordez vous plusieurs jours de ce côté de l’Etat. Il n’est pas facile de choisir parmi les innombrables sites qui y présentent un intérêt. Mais j’en retiens tout particulièrement quatre :

Saint Joseph Peninsula

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une péninsule, située au Nord-Ouest de la Floride. Cette réserve protégée est aussi une plage hyper sauvage où nichent de nombreux oiseaux (pour les amoureux des oiseaux, il existe même en Floride des parcours pour les observer).

@SaintJosephPeninsula

Sanibel Island

Une île de coquillages. Mais attention, c’est la version américaine : elle est réellement couverte de milliers coquillages ! Il n’y a qu’à se baisser pour trouver des pépites. On peut y passer des heures… En fin de journée certains (protégés et que donc que l’on ne peut pas cueillir) cavalent vers la mer sous leur grosse coquille ! Il existe aussi un musée du coquillage (qui traite des coquillages dans le monde et sensibilise à leur protection) ainsi qu’une boutique vendant toutes sortes de coquillages – vu la quantité que l’on trouve gratuitement à proximité elle ne présente pas un grand intérêt – si ce n’est que l’on y trouve aussi de jolis sacs en lin pour y ranger notre précieuse cueillette !

Cueillette de coquillages à Sanibel Island
@SanibelIsland
Cueillette en cours @Sanibel

Apalachicola

Je crois qu’à l’origine j’y suis allée car son nom m’intriguait sur la carte. Comme de nombreux sites en Floride, il a conservé son nom natif. Il s’agit d’un joli port de pêche. Un endroit très paisible et hors du temps. Et cerise sur le gâteau : on y mange des huîtres ! J’ai commandé un plateau et quand ma commande est arrivée j’ai eu un moment de doute…

Huîtres, frites & Ketchup !

Par défaut, elles arrivent cuites, fris et avec des frites !! On les mange avec du Ketchup ! Je les ai mangé mais ce n’était pas exceptionnel. J’ai donc recommandé 6 huîtres en précisant cette fois que je les voulais crues, et je me suis régalée. Je vous conseille vraiment cette adresse car comme dirait une amie “on sent qu’on est quelque part” : Hole in the wall Seafood. Ce n’est pas un endroit touristique ni branchouille mais plutôt typique.

Deuxième tentative

Seaside

Avez-vous vu le film “The Truman Show” de Peter Weir avec Jim Carrey ? Vous vous souvenez du décor ? Ces maisons très proprettes, ces quartiers très ordonnés ? Et bien c’est ici, à Seaside que cela a été tourné !

Plan de Seaside
Plan de Seaside

Cette ville est un concept, imaginé par Robert Davis. Il souhaitait créer une “communauté urbaine” où la marche à pieds serait encouragée, plus que la voiture (ce qui n’est pas le cas dans de très nombreuses villes américaines). Il a également considéré les espaces extérieurs comme des lieux de vie à part entière. Par ailleurs, l’architecture a été pensée de façon très homogène et donne l’impression d’être dans une ville “parfaite”. D’ailleurs, quand j’y suis allée, j’avais même l’impression que les gens étaient beaux ! Toute cette perfection faisait presque peur.

Présentation des différents modèles de maison à Seaside

Pour conclure avec la côte Ouest de la Floride, je dirais que si votre temps est limité, vous devriez la privilégier à la côte Est qui est bien moins dépaysante. J’en garde un souvenir merveilleux. La douceur de son climat, la beauté de ses plages sauvages et souvent peu fréquentées ainsi que la tranquillité de ses petites villes en font une destination extraordinaire.

Orlando : Capitale des parcs à thèmes

A présent, changement de décor ! Un passage obligé s’impose au sein de l’un des nombreux parcs à thèmes situés à proximité de la ville d’Orlando. Travaillant au sein d’un des parcs de Disney World (à EPCOT), j’ai eu la chance de pouvoir tester les 5 parcs du groupe en illimité. Les 5 parcs sont :

Magic Kingdom

L’ équivalent de notre Disneyland à proximité de Paris avec tout de même des attractions différentes (par exemple une autour de La Petite Sirène où l’on se retrouve “sous l’océan” et un décor reproduisant la Taverne de Gaston dans la Belle et la Bête).

Parade à Magic Kingdom, Disney World
Parade à Magic Kingdom
Décor de la maison Hantée à Magic Kingdom, Floride
Décor autour de la Maison Hantée
RIP Cousin Huet, on sait tous que tu ne l’as pas fait” 🙂

Animal Kingdom :

Ce parc est thématisé autour du monde animal– il est même possible de faire un pseudo safari et on s’y croirait. Les décors sont en effet très esthétiques et assez réalistes. De beaux spectacles y sont présentés, avec ou sans animaux. Une attraction est tout particulièrement géniale : Everest Expedition. Il s’agit d’une sorte de montagne russe qui s’apparente à une course dans l’Himalaya et qui présente une surprise de taille mais je vous laisse y aller pour la découvrir : pas de spoil ici !

EPCOT (Experimental Prototype Community of Tomorrow)

EPCOT se divise en deux “mondes”. L’un est une idée originale qui consiste en la représentation (subjective et idéalisée) d’une sélection de pays. Il s’agit de recréer l’identité d’un pays via une ambiance, un décor et un personnel en provenance du pays représenté afin de proposer une expérience aux visiteurs.

Visiteur content

Pour la France, c’est le Paris de la Belle Epoque qui a été recrée avec des immeubles de type Haussmanniens. Tout est grandeur nature. Ainsi, il est possible de réserver une table au sein d’un restaurant gastronomique tenu par la famille Bocuse, d’acheter des produits français dans une boutique dédiée, de déguster une crêpe achetée auprès d’un kiosque ou une douceur dans la boulangerie française. Pour aller jusqu’au bout du concept, tout le personnel de cet univers est français ! Ensuite, la promenade se poursuit en Italie avec Venise, au Canada, au Japon,… il existe en tout 11 pavillons (soit 11 nationalités différentes).

Le pavillon français à EPCOT, Orlando
Restaurant français, EPCOT, Disney World

L’autre partie du parc “Future World” propose des attractions liées au monde de l’innovation et au futur de l’espèce humaine – tout un programme…

Hollywood Studios

Le monde du cinéma, c’est ici. Ce parc est un équivalent du nôtre mais en mieux. On y retrouve la Twilight Zone Tower of Terror et son ascenseur détraqué, l’aventure Star Tour, mais aussi une attraction Toy Story. Mention spéciale à Rock’n’ Roller Coaster : une super montagne russe en intérieur avec Aerosmith diffusé dans nos oreilles ! On y trouve enfin une parade originale et de nombreux spectacles.

Hollywood Studios

Typhoon Lagoon

Disney World comprend aussi deux parcs aquatiques. Typhoon Lagoon prend le décor d’un superbe lagon mais à la tranquillité relative… régulièrement, une énorme vague se forme dans la piscine principale ! On y retrouve par ailleurs des toboggans plus ou moins “violents”, parfois dans le noir, à descendre avec ou sans bouée et parfois même à plusieurs ! Il est aussi possible de nager ici avec des requins.

Blizzard Beach

Terminons avec Blizzard Beach. Un parc aquatique au décor improbable puisque tout est enneigé sous le soleil de Floride

Le parc Blizzard Beach enneigé à Disney World
Un parc aquatique familial, Blizzard Beach
Blizzard Beach

On y retrouve encore une fois une série de toboggans mais plus adaptés aux familles. L’ambiance y est tranquille. L’un d’entre eux nous invite à “faire la course” avec les autres participants !

Universal Studios

Si vous deviez choisir entre Disney World ou Universal Studio et que vous aimez les sensations fortes : misez sur Universal sans hésiter ! Et dans l’idéal il faudrait même y passer 2 jours pour réussir à tout faire…

Que l’aventure commence !

Ses attractions sont génialissimes. L’une d’entre elles m’a tout particulièrement plu : “Harry Potter and The Forbidden Journey” nichée dans le monde d’Harry Potter “The Wizarding World of Harry Potter”. Je ne suis pourtant pas fan de l’univers d’Harry Potter mais le décor est très réaliste et réussi – on en profite en allant vers l’attraction. La queue longe les différents lieux mythiques tels que le bureau de Dumbledore, la salle commune de Gryffondor, la Salle sur Demande… et grandeur nature ! Par ailleurs, un village toujours dans cette thématique a été recréé où il est possible de boire la fameuse Butter Beer. Gardez vos sous : c’est ultra chimique !

En revanche, j’ai trouvé l’attraction à la fois géniale et terrifiante. Disons qu’elle réserve bien des surprises. C’est la meilleure attraction que j’ai faite jusqu’à présent, tous parcs confondus (Disney World, Disneyland, Astérix, Europa Park…) car elle procure énormément de sensations grâce à l’utilisation de diverses technologies.

Le parc offre par ailleurs une diversité de mondes et d’attractions toutes plus originales les unes que les autres. Elles font toujours référence à un film Universal (tels qu’ET, les Minions, les Simpsons, Men In Black, Jurassic Park, Hulk…). On ressort de ce parc heureux !

La Floride pour moi 

Une odeur : La fleur d’oranger – quel bonheur de passer au travers de champs d’oranger…

Une sensation : Le bien-être à portée de main. C’est un état bercé d’une lumière particulière. Il y fait bon vivre.

Une saveur : la Key Lime Pie dégustée à Key West en terrasse avec ma sœur. Les glaces de chez Ghirardelli, une langouste sur les Keys.

Une texture : les pieds qui s’enfoncent dans un sable onctueux. Sa couleur parfaitement blanche, agrémentée de quelques grains bruns me faisait penser à de la glace à la vanille.

Un son : une musique que nous entendions tous les soirs dans le parc EPCOT à Disney World, cela marquait la fin de la journée. Un feu d’artifices était tiré tous les soirs au-dessus d’un petit lac. La musique est de Gavin Greenaway (à écouter ci-après si vous le souhaitez : attention ça réveille !)

Une image : Je ne parlerais pas des couchers de soleil, qui peuvent être somptueux – tels des cartes postales, mais plutôt de Daytona Beach. Il s’agit d’une immense plage située face à l’océan atlantique. Elle a pour particularité d’être accessible aux voitures. Les américains se rendent sur cette plage directement avec leur véhicule. Ils se garent et font leur barbecue à côté de leur pick up ! Ce concept est déjà surprenant… mais en plus de découvrir un peu ébahie ce système, j’ai croisé trois filles amish (en tenue traditionnelle, comme dans le film Witness…) se baladant sur la plage ! Cette dernière image est d’ailleurs la photo qui illustre cet article.

Un conseil : Allez-y !

Une question ? Un commentaire ? Ca se passe un peu plus bas ! 🙂

Coucher de soleil à proximité de Sanibel Island
Coucher de soleil à proximité de Sanibel Island

10 Commentaires

  • Alain
    12 septembre 2020 at 6 h 36 min

    Les Keys ! Un rêve qui le poursuit depuis la lecture lorsque j’étais enfant d’un livre sur les grandes infrastructures créées par l’homme… Ok, ça date un peu et l’homme en a construit d’autres depuis, mais j’ai toujours eu le rêve des Keys quelque part dans ma tête. Merci Clémence !

    Reply
    • Clémence
      12 septembre 2020 at 6 h 58 min

      Quel plaisir de te lire Alain ! Merci beaucoup. C’est un rêve tout à fait atteignable et je te souhaite de le réaliser dès que possible.

      C’est vrai que les Keys forment un archipel à part, avec une atmosphère unique – on oublie qu’on est aux USA ! La sérénité qui y règne et la lumière si douce en font un lieu un peu « hors du temps » et on s’y sent bien.

      Je dois t’admettre que j’ai aussi très envie d’y retourner !

      Reply
  • Fatoumata
    8 septembre 2020 at 16 h 50 min

    Cet article m’a permis de m’évader le temps de la lecture !
    Je n’y avais jamais pensé mais à présent cette région est sur ma liste de lieux à visiter dès que possible 🙂

    Reply
    • Clémence
      8 septembre 2020 at 17 h 48 min

      Cela me fait extrêmement plaisir. Merci Fatou ! 🙂

      Reply
  • Delphine
    8 septembre 2020 at 0 h 14 min

    Je redécouvre ce blog avec cet article sur la Floride, surprenant !
    On ne s’attend pas à une telle richesse naturelle, tant dans la faune et la flore qu’en variété de paysages dans cet état dont les.clichés ont la peau dure !
    Petite question concernant les coquillages sur Sanibel Island: le ramasage est il limité à un nombre précis par personne ?

    Merci pour ce partage, je continue sur la Guadeloupe !

    PS: Excellent le commentaire “visiteur content” à l’EPCOT 😉

    Reply
    • Clémence
      8 septembre 2020 at 6 h 47 min

      Merci Delphine pour ta lecture ! Oui, la Floride mérite vraiment d’être visitée en profondeur pour aller au-delà des clichés!

      Merci pour ta question. En effet, à Sanibel la cueillette est restreinte à deux coquillages vivants (quelle que soit l’espèce – et il y en a environ 400 sur l’île !) par jour et par personne. Pour les autres, on peut se faire plaisir sans restriction. 🙂

      Voici le lien sur les règles à Sanibel Island : https://www.mysanibel.com/Departments/Police-including-Emergency-Management/Fact-Sheets/Sanibel-Shelling-Regulations

      J’espère que tu as aussi apprécié les articles sur la Guadeloupe ! Encore une destination pleine de trésors.

      PS : Dans l’airboat aussi c’était une cliente très contente… 😉

      Reply
      • DELPHINE
        8 septembre 2020 at 12 h 04 min

        Merci pour ces précisions Clémence et pour le lien, en espérant que les visiteurs y respectent les règles de préservation!
        PS: visiblement la cliente a l’air très satisfaite de l’expérience décoiffante que procure l’airboat 🙂

        Reply
        • Clémence
          8 septembre 2020 at 12 h 47 min

          Hahaha oui Agathe a adoré l’airboat. Notre capitaine faisait volontairement des virages serrés et des énormes accélérations dans la mangrove… c’est un excellent souvenir et une activité qui te plairait aussi, j’en suis sûre !

          Reply
  • mamounia
    7 septembre 2020 at 8 h 37 min

    absolument passionnant comme d’habitude, une féroce envie d’y aller !!
    bravo !

    Reply
    • Clémence
      7 septembre 2020 at 12 h 56 min

      Merci beaucoup pour ta lecture attentive. Je suis contente qu’à présent tu veuilles aussi y aller ! 🙂

      Reply

Laisser un commentaire